La sophrologie existentielle : exister librement, en harmonie avec soi et les autres



La pratique sophrologique s'adresse:

Dans un objectif de:

La sophrologie developpe une conscience plus objective et fine de sa réalité. Ces prises de conscience sont les tremplins pour une attitude et des actions plus en cohérence avec ses valeurs, sa réalité physique et psychique, sources de bien-être physique et psychique.


La sophrologie propose des méthodes et techniques pour activer ses ressources et capacités afin de s'adapter plus harmonieusement à l'existence (soi, le monde, les autres).


Les bénéfices de la pratique : 

Apprendre à se reconnecter à son corps, ses sensations et à accueillir ses ressentis et émotions

Apprendre à se centrer, se concentrer, être dans le présent

Apprendre à se mettre dans un état de détente, de relaxation pour accéder à ses capacités de bien-être

Apprendre à accueillir ce qui apparait sans jugement, sans analyse, pour faire ce pas de côté qui permet la prise de recul, le changement de perspective

Améliorer la connaissance de soi (processus, ressentis, émotions, besoins, valeurs, mémoires...) 


La sophrologie ne se substitue pas aux soins médicaux. Elle vient en complémentarité dans la prise en charge de votre santé par les professionnels médicaux.

En quoi consiste cette pratique psychocorporelle ?


Elle est basée sur:

 Cette intégration est renforcée lors des échanges post-relax.


C'est avant tout une pratique à vivre, à expérimenter.


L'équipement:

La pratique se réalise en posture verticale ou assise sur une chaise. Elle ne nécessite pas une tenue vestimentaire particulière, juste d'être à l'aise dans ses vêtements afin de pouvoir réaliser des mouvements amples.

Le sophrologue et la relation d'alliance: 

La relation qui s'instaure entre le sophrologue et le(s) sophronisant(s) (pratiquant-s) est une relation de sujet à sujet. Cette relation, mise en place par le sophrologue, repose sur une posture de non jugement, de bienveillance, de respect de l'autre dans l'intégrité son être. Le sophrologue accompagne le sophronisant dans la progression de la connaissance de soi en s''adaptant à la réalité objective (la sienne et celle du sophronisant).

Le sophrologue respecte un code déontologique défini par la profession (formation reconnue par le SSP et/ou la SFS) qui l'oblige entre autre au secret professionnel.


En tant que sophrologue, formée par ISEBA, centre de formation adhérant au SSP (Syndicat des Sophrologues Professionnels) et à la SFS (Société Française de Sophrologie) je respecte un code de déontologie (https://www.societe-française-de-sophrologie/code-de-déontologie

LA SOPHROLOGIE EN GROUPE


L'entrainement :

La pratique sophrologique en groupe vise le déploiement de ses capacités pour une vie plus harmonieuse, pour trouver du sens à sa vie afin de s'accomplir et exister en liberté. L'entrainement permet de passer du dévoilement (découverte) à l'intégration (conquête) d'une capacité jusqu'à la transformation de la personne dans sa relation au monde. Il en est de même pour tout apprentissage (lecture, conduite, sport, musique...).

L'entrainement vise aussi à rendre la personne autonome dans sa pratique sophrologique quotidienne, intégrée à son existence. 


 Les dialogues pré et post relaxation sophronique:

Des temps de parole sont proposés avant et après la pratique afin de renforcer la prise de conscience de ce qui a été expérimenté pendant la pratique et ainsi renforcer la structuration de son être. 

En groupe, le collectif favorise l'ouverture aux autres perceptions que la sienne, en soulignant leurs caractères à la fois uniques et universels.

Cette prise de parole se fait dans le respect des principes de la sophrologie: non jugement, bienveillance, confidentialité des propos.


Origine de la sophrologie

Sophrologie vient de: SOS (harmonie, équilibre), Phren (esprit, conscience), Logos (étude, science).

C'est une pratique créée par le professeur Alfonso Caycedo en 1960. Elle s'inspire essentiellement des techniques de relaxation, de yoga et zen, de la phenoménologie existentielle, de la neurologie contemporaine, et de la psychologie.

La pratique sophrologique vise le développement d'une conscience harmonieuse. L'élargissement du champ de conscience va provenir de la rencontre entre le corps et l'esprit, ceci en lien avec des exercices corporels et mentaux.